backup and restore

 

En raison de la menace de corruption ou de perte de données via des erreurs humaines ou des moyens malveillants, ainsi que des défaillances matérielles ou même des catastrophes naturelles telles que le feu ou les situations météorologiques connexes, il est impératif que les professionnels I.T. assurent la sécurité de leurs données en enregistrant et en sauvegardant leurs informations vitales en plusieurs endroits et selon plusieurs méthodes.

Toute entreprise a été ou a le potentiel d’être affectée par la perte de données, que ce soit à la suite d’une erreur humaine, comme l’ouverture de pièces jointes à des courrier électronique infectées par des virus ou des ransomware, ainsi que de voir les données sauvées localement détruites en cas de défaillances matérielles ou des situations environnementales telles que tsunamis, tremblements de terre ou incendies de forêt (qui ont causé des dommages partout dans le monde ces dernières années). Cecci dévastera toute entreprise qui ne crée pas de sauvegarde de leurs données commerciales vitales dans un endroit éloigné de tout problème local pouvant entraîner une perte ou une corruption de données.

Création d’une sauvegarde à distance :

La grande majorité des données d’entreprise sont stockées dans des systèmes de gestion de base de données relationnelles tels que Microsoft SQL Server ou l’open source MySQL et ces deux systèmes offrent un certain nombre d’options pour sauvegarder des bases de données SQL à la fois localement et à distance en utilisant des systèmes internes et Tiers.

SQL Server, qui a récemment été mis à niveau vers une nouvelle version 2016, permet de créer une sauvegarde SQL distante à l’aide de SQL Server Management Studio, tandis que Transact-SQL et Powershell peuvent également être utilisés pour ce processus de sauvegarde.

Il existe de nombreuses façons de s’assurer que la sauvegarde SQL Server s’est terminée correctement et, selon votre manière d’utiliser ces outils, Microsoft fourni une documentation détaillée de chacune de ces méthodes ici.

MySQL étant un logiciel open source il existe beaucoup de solutions pour sauvegarder vers des emplacements distants, avec différentes options telles que AutoMySQLBackup qui permet une sauvegarde SQL via la commande mysqldump, des requêtes créées en PHP via SSH parmi de nombreuses options disponibles.

Toutes les options ci-dessus sont disponibles avec des add-ons ou dans le logiciel de base de données eux-mêmes, mais il ya aussi des solutions tierces telles que le logiciel de sauvegarde Iperius qui vous permet de créer des sauvegardes locales et distantes de MySQL et SQL Server d’une manière simple, tout en permettant aux fichiers de sauvegarde d’être enregistrés vers plusieurs emplacements distants. Les détails sur ces deux caractéristiques peuvent être lus ci-dessous :

Sauvegarde SQL ServerSauvegarde MySQL

En plus de ces options, il existe également la possibilité de créer des sauvegardes distantes, où que l’on soit, à l’aide de la console innovante Iperius Web Console.

Restauration d’une sauvegarde à distance :

Comme avec la création d’une sauvegarde distante SQL (SQL Server ou MySQL), il existe plusieurs façons de restaurer les bases de données SQL depuis l’espace où elles ont été sauvegardée.

En ce qui concerne une sauvegarde SQL Server il y a trois manières principales d’y parvenir, les deux méthodes manuelles les plus couramment utilisés étant la restauration de la base de données, à partir de son emplacement distant, ou en copiant le fichier .bak sur la machine locale pour terminer le processus de restauration . La première de ces deux options est plus dangereuse car elle peut durer  longtemps et le lien n’est, en général, pas aussi stable, pouvant causer des problèmes de connexion, corrompant ainsi les données, tandis que les utilisateurs doivent également s’assurer que leur compte sur le serveur SQL dispose des autorisations adéquates pour autoriser ce processus.

Le second processus manuel est la méthode la plus sûre et la plus rapide assurant que votre base de données est restaurée.Il existe aussi une troisième option automatisée : les utilisateurspeuvent créer un package SSIS (SQL Server Integration Services) pour s’acquitter de cette tâche et un excellent article sur la façon de créer ce package est disponnible ici.

Pour les bases de données MySQL, une fois de plus la commande mysqldump est reine car elle peut être utilisée de deux façons pour restaurer une sauvegarde SQL en cas de perte de données :l’utilisation de la commande [mysql -u root -p[root_password] [database_name] < dumpfilename.sql] restaurera complètement la base de données,ce qui permet unerestauration des données plus rapide, mais elle basculera les données sauvegardées à distance en lecture seule. Les utilisateurs sont en mesure d’afficher le didacticiel sur la façon d’appliquer ces deux méthodes ici.

Bien sûr, Iperius offre un moyen encore plus simple de restaurer des bases de données MySQL sauvegardées par ses soins. Tous les détails sont à lire ici.

(Anglais, Italien, Allemand, Espagnol)



Sauvegarder et restaurer une base SQL avec Iperius Backup
Iperius Backup France

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>